Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Comment mieux contrôler son stress avant un débat (ou un examen) ?

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Avril 2017, 16:12pm

Catégories : #ASTUCES, #DEVELOPPEMENT

Comment mieux contrôler son stress avant un débat (ou un examen) ?

La gestion de l'alimentation – le carburant de l'organisme, ne l'oublions pas – est un élément majeur dans la gestion du stress. Il s'agit d'une nécessité également pour optimiser la concentration et ne pas avoir de trou de mémoire. Quelques règles simples doivent être appliquées par les candidats à la présidentielle et par tous ceux qui préparent des candidatures, autres que celles pour la présidence de la République ! Commencer par ne pas consommer de boisson alcoolisée avant un meeting, un débat télévisé ou une simple épreuve pour garder toutes ses capacités et sa réactivité. Attention également à l'excès de café qui peut provoquer une accélération du cœur par la caféine, risquant d'entraîner une majoration du stress. En plus, le café est une boisson à tendance diurétique, comme les boissons alcoolisées, et mieux vaut ne pas avoir une envie pressante en plein débat télévisé.

Boire tout simplement des eaux minéralisées riches en calcium et en magnésium (type Contrex®, Courmayeur®), en petite quantité et régulièrement au cours de la journée. Il est ensuite judicieux de s'abstenir de toute prise de boisson deux à trois heures avant un débat ou de ne prendre, juste avant, que quelques gorgées en cas de bouche sèche liée au stress. Pour la nourriture, deux approches complémentaires sont à considérer : celle énergétique qui permet de disposer d'un carburant de qualité pendant toute la durée de l'épreuve : du riz complet, de la semoule de blé dur, du quinoa. Les pâtes, notamment celles qui cuisent rapidement, tout comme les purées de pommes de terre se comportent comme des sucres d'assimilation rapide (index glycémique élevé), ce qui est à éviter pour réduire les risques de fringale secondaire (mais il existe des pâtes complètes au blé dur à cuisson lente, plus recommandables, à consommer alors al dente).

Consommer des légumes cuits riches en antioxydants

L'approche fonctionnelle est celle qui tient compte du confort digestif : consommer des légumes cuits riches en antioxydants protecteurs des cellules nerveuses, là aussi al dente, et des compotes. Les crudités en excès peuvent irriter les intestins et provoquer de l'inconfort digestif préjudiciable. Se méfier également de l'excès de corps gras/lipides qui ralentissent la digestion et provoquent des lourdeurs, néanmoins l'apport d'un peu d'acides gras omégas 3 est tout à fait légitime, et ce, d'une manière générale, pour la mémoire.

Faut-il devenir végétarien ? La question mérite d'être posée, le candidat Mélenchon semblant le penser. Les nutritionnistes sont plus nuancés, les œufs (un par prise, et non deux à trois), le poisson, un petit morceau de viande maigre (sans gras) participent à assurer un bon équilibre alimentaire. Ne pas trop saler ses aliments est une nécessité absolue pour éviter toute soif à un moment délicat, préférer les épices douces.

Alors quel menu type peut-on préconiser ? Voici ce qu'il est possible de conseiller, en l'adaptant bien sûr en fonction des goûts de chacun :

Entrée : salade de betteraves aux noix (richesse en antioxydants et en omégas 3). Une fine tranche de pain au levain (assure un bon équilibre de la flore digestive).

Plat : couscous aux légumes et à la dorade (sucres d'assimilation lente, éléments minéraux, vitamines et protéines de bonne valeur biologique). Portion de 250 grammes environ.

Alternatives : saumon ou, mieux, maquereau au riz complet et petits légumes. Ou œuf au plat avec quinoa et légumes.

Dessert : yaourt nature et compote sans sucre ajouté.

Consommer ainsi, ou de façon proche, aide à rester vigilant et réactif. Dans l'inter-« compétition », s'il y a plusieurs épreuves, continuer à se nourrir sainement et correctement est bien sûr une nécessité, il est aussi essentiel de toujours bien s'hydrater. Enfin, avoir une activité physique douce permet d'assurer un meilleur sommeil et participe à éviter les compulsions alimentaires, notamment sucrées.

lepoint.fr

Commenter cet article

Ram transport 10/04/2017 15:02

Excellent article merci pour le partage.

Archives