Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le message de Trump à l’Europe

Publié par MaRichesse.Com sur 16 Janvier 2017, 22:00pm

Catégories : #TRUMP, #EUROPE, #FAITSDIVERS

Le message de Trump à l’Europe

“I love UK  “J’aime le Royaume-Uni” : Donald Trump ne pouvait être plus direct alors qu’il donnait sa première interview à un journal britannique, The Times, de sa Trump Tower à New York, le dimanche 15 janvier, conjointement avec le tabloïd allemandBild.

La main tendue à Theresa May

Dans les prochaines semaines, le prochain président américain devrait proposer “à la Grande-Bretagne un accord rapide et juste pour l’aider à faire du Brexit une ‘grande chose’.” Donald Trump a indiqué au Times qu’il avait invité Theresa May à lui rendre visite “juste après” son entrée à la Maison-Blanche pour établir rapidement un accord commercial qui sécuriserait la relation entre Londres et Washington.   Donald Trump prédit que d’autres pays européens suivront la Grande-Bretagne et quitteront l’Union européenne, “profondément abîmée par la crise des migrants”.

 L’erreur catastrophique de Merkel 

Et cette crise, le président américain élu sait à qui on la doit, consacrant des phrases nettement moins chaleureuses à la chancelière allemande : 

 Je pense qu’elle a fait une erreur catastrophique en prenant tous ces migrants illégaux, d’où qu’ils viennent. On ne sait même pas d’où ils viennent. Je pense qu’elle a fait une erreur catastrophique, une erreur terrible. Je crois que, si les pays européens n’avaient pas été forcés d’accueillir tous ces réfugiés, si nombreux, avec tous les problèmes que cela… implique, je pense qu’il n’y aurait pas eu de Brexit.”

Il faut parler avec Poutine

 Au sujet de la Russie, Donald Trump espère qu’un accord sera bientôt trouvé sur “la capacité nucléaire des deux puissances en échange d’un abandon de certaines sanctions imposées à Moscou”.  “Voyons si nous pouvons faire de bons accords avec la Russie. Je pense que l’armement nucléaire doit être très sensiblement réduit, ça en fait partie. Les sanctions font très mal à la Russie, mais je pense qu’il peut se produire quelque chose qui sera profitable à beaucoup de gens”, a appelé de ses vœux le prédisent américain élu, qui prêtera serment le 20 janvier prochain.

courierinternational

Commenter cet article

Archives