Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Bénin: l’Armée détourne 54 milliards

Publié par MaRichesse.Com sur 25 Janvier 2017, 22:16pm

Catégories : #FAITSDIVERS, #AFRIQUE

Bénin: l’Armée détourne 54 milliards

C’est un scandale inouï dans l’histoire de l’Armée Béninoise.Selon un recensement des agents commandité en décembre 2016, 1331 miliaires fictifs gonflaient les effectifs

Sont soupçonnés d’être impliqués dans cette affaire, l’intendance militaire et des hauts gradés de l’armée. C’était l’un des plus solides édifices de notre paysage républicain. Jusque là, elle est restée à l’abri des affaires nauséabondes de prévarication et de mal gouvernance avant qu’une affaire de 1331 militaires fictifs ne vienne l’éclabousser. En effet, courant décembre 2016, le cabinet militaire du Chef de l’Etat, sûrement alerté par des soupçons de gestion scabreuse, lance un appel au recensement général du personnel de notre armée. Selon la note N° 0023/Dir/Cab/mil/Sa portant point numérique des personnels recensés au Cabinet du Chef de l’Etat sur 25.759 hommes estimés, 23.352 ont été enrôlés, 200 en stages à l’étranger, 731 en mission à l’étranger, 145 non recensés et 1.331 positions inconnues.

Selon des sources concordantes, ces 1.331 n’ont jamais existé. Il s’agit de soldats fictifs dont les noms ont été juste ajoutés pour gonfler l’effectif. Une fois ces noms introduits dans l’effectif, les auteurs de ce forfait procèdent subtilement au prélèvement de leurs salaires et de leurs primes qu’ils empochent. Pendant plus de quinze ans, ils ont réussi à opérer à l’insu de tous les corps de contrôle financier et engranger des milliards. Les membres de ce réseau mafieux, tous des hauts gradés procèdent également à des ponctions sur les primes de soldats qui vont en mission à l’extérieur. C’était aux temps des présidents Kérékou et Yayi.

Les enquêtes sont actuellement en cours pour situer les responsabilités des uns et des autres dans cette affaire et démanteler tout le réseau. Selon les experts du cabinet international Crisis, les sommes détournées peuvent atteindre la faramineuse somme de 54 milliards. Cette opération de recensement entre dans la droite ligne des nombreuses actions entreprises par le gouvernement du président Patrice Talon pour assainir et rendre plus efficace l’administration. Ces actions vont jusqu’à la vérification des diplômes des fonctionnaires, opération dont l’annonce a causé l’abandon de poste de plusieurs agents. 

Lnt benin

Commenter cet article

Archives