Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


A Washington, les anti-avortement se sentent pousser des ailes

Publié par MaRichesse.Com sur 29 Janvier 2017, 00:30am

Catégories : #FAITSDIVERS, #ETATS-UNIS

A Washington, les anti-avortement se sentent pousser des ailes

Ils - et elles - voulaient montrer leur force. Et surtout damer le pion aux manifestantes de la “Women’s March” qui s’est déroulée une semaine auparavant dans la capitale fédérale américaine et qui a rassemblé un demi million de femmes qui sont sorties dans la rue pour défendre leurs droits face aux agissements de la nouvelle présidence américaine.

Mais cette fois-ci les revendications ont été tout autres : “La vie est en train de gagner” a lancé Mike Pence, premier vice-président américain à assister à cette “March for Life”, face à une foule galvanisée, raconte The Washington Post. L’influente conseillère de Donald Trump, Kellyanne Conway qui s’est récemment illustrée par la promotion des “alternative facts” (les faits alternatifs), a également pris la parole.

“Nous avons désormais un allié”

Pour tous les médias américains, le grand rendez annuel des militants “pro-life”, c’est-à-dire opposés au droit à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), a pris, à une semaine de l’arrivée de Donald Trump à la Maison blanche, une tonalité particulière. “Nous avons le sentiment d’avoir désormais un allié dans notre lutte”, ont déclaré des manifestants au New York Times, en référence au “soutien total” à leur cause affiché quelques jours auparavant par le nouveau président américain. Selon la presse, ils étaient des “centaines de milliers” à braver le froid, ce vendredi 27 janvier – mais, de loin, pas aussi nombreux que les manifestants de la Women’s March.

Dans un pays dont la majorité des habitants (64 %) reste opposée à l’interdiction de l’avortement, le changement d’ambiance est néanmoins criant : “L’heure est à la fête, la présence de Pence et Conway légitime notre combat et nous apporte la promesse que cette année sera décisive pour la sauvegarde de la vie”, a déclaré un manifestant au Boston Globe.

Le président avait déjà donné satisfaction au “pro-life” en signant parmi ses tout premiers décrets une interdiction de financement des ONG internationales qui soutiennent l’avortement. Donald Trump doit aussi nommer jeudi à la Cour suprême un magistrat qu’il a promis de choisir parmi les opposants à l’avortement.

Source

Commenter cet article

Archives